carte intéractive
    • Recommander la page
    • Afficher en PDF
    • Imprimer

    Vous êtes ici : Accueil /Actualités

    13.07.2010 08:18

    Création d'une association de communes riveraines de la LGV

    Auteur : MAIRIE

    Le communes se regroupent en association pour mieux se défendre face à l'opérateur Réseau Ferré de France.

    La population de trente-et-une communes du département est concernée par le passage de la future ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV). C'est pour défendre ses intérêts qu'une association dite « des territoires traversés par la LGV » a été créée.
    « Cette association a pour vocation à se structurer rapidement en syndicat mixte » a clairement souligné son président, Alain Belloc, maire de Pompignan. « Elle a pour objet d'agir, de façon coordonnée entre les collectivités membres, dans le but de mieux appréhender les impacts de la LGV sur les territoires traversés. Elle a donc pour mission de défendre les intérêts collectifs par l'expression de positions communes ; d'analyser, toujours de façon coordonnée, les propositions de Réseau ferré de France (RFF), de mieux appréhender les impacts et d'obtenir les compensations les plus appropriées ; Enfin d'utiliser toutes les voies de recours et de défense des intérêts collectifs et de représenter l'association en justice. »

    La commune d'Auvillar fait partie de cette association. A quand une association des riverains privés?

    Le conseil d'administration a la composition suivante: Alain Belloc (Pompignan - président); Denis Lopez (Lacourt Saint-Pierre - secrétaire); Michel Delrieu (Auvillar - trésorier); Vice-présidents: Jean-Louis Ibres (Bressols); Michel Weill (Montbeton); Alain Molinié (Saint-Porquier); Bernard Dagen (Castelsarrasin); Jean-Claude Raynal (Montbartier); Christian Astruc (Dunes); Jean-Claude Giavarini (Castelmayran); Joël Capayrou (Saint-Nicolas de la Grave); Marie-Claude Nègre (Campsas).


    Site généré avec le CMS UTOPIA développée par In-Cité Solution pour le CDG82 dans le cadre du PRAi